ENGAGER SES PUBLICS AVEC LÉGÈRETÉ

Afin de remplir les objectifs de faire connaître, mobiliser et faire agir l’ensemble des publics, il était important de ne pas tomber dans une communication anxiogène ou culpabilisante. La campagne a donc adopté un ton ludique créant un élan optimiste pour donner envie d’agir et de faire mieux à son échelle.

Pour susciter la curiosité tout en s’inscrivant dans les codes universitaires, cinq néologismes ont été créés :

  • Minilumer : éteindre les lumières ;
  • Numilonger : prolonger la durée de vie des équipements informatiques ;
  • Electeindre : éteindre les appareils non utilisés ;
  • Sorbonailler : réduire les déperditions d’air des sorbonnes ;
  • Infoléger : alléger les serveurs.

Une fois diffusés en plusieurs séquences du teasing à la révélation de la définition, les publics étaient à inviter à se prêter au jeu de créer de nouveaux mots : plusieurs dizaines ont été proposés en commentaire des vidéos.

USER DES CODES DE L’ÉDUCATION ET DE LA RECHERCHE

Afin de diffuser le bon message aux bonnes cibles, la campagne a adopté les codes de l’éducation et de la recherche :

  • Écriture phonétique ;
  • Définition du néologisme pour indiquer le geste individuel ;
  • Éléments de preuve prouvant l’action de l’Université.

Un parti-pris fort qui a permis de susciter la curiosité d’un public universitaire et de stimuler son appétence naturelle pour la création et la transmission de savoirs.

FOND ET FORME AU SERVICE D’UN MÊME ENGAGEMENT

La campagne, dans ses messages, promeut la sobriété et engage les publics à prendre le virage de la transition énergétique et écologique. Un message qui se retrouve dans la forme de la campagne. Éco-conçus, les visuels directeurs s’inscrivent dans l’univers graphique de l’Université de Strasbourg. La diffusion a également été pensée de la manière la plus responsable possible :

  • Vidéo de 30 secondes ;
  • Pas de mailing – mais un appui sur les forces vives internes ;
  • Une impression responsable d’affiches : le visuel a été conçu pour être imprimé directement par les référents développement durable ou les correspondants communication sur une imprimante de bureau.

Nom

Sensibiliser aux écogestes à l’Université de Strasbourg

Client

Public

Domaines

transition écologique, développement durable

Missions

Accompagnement au changement, communication comportementale

Compétences

campagne, digital, création, édition

Les autres études de cas